O kenderc’hel da verdeiñ hep cheñch hoc’h arventennoù e-keñver an toupinoù e asantit e vefe implijet toupinoù evit ober o mad eus ar servij « Ma dibab ».

Ul lec’hienn evit ar re a fell dezho lenn e brezhoneg

Deuit tre e bed al lenn e brezhoneg !

Levr an deiz

Teod ar balafenned : ...

Manuel Rivas

M. Kerrain a traduit en breton ces cinq nouvelles de l'auteur galicien à l'occasion du Festival interceltique de Lorient. La première, dont le titre original est A lingua das bolboretas (La langue des papillons), est le récit d'une amitié entre un enfant et un instituteur dans la Galice de 1936, au début de la guerre civile.